Enseignement religieux

« Dès lors celui qui transgressera un seul de ces plus petits commandements et enseignera aux hommes à faire de même sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux ; au contraire, celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le Royaume des cieux » Matthieu 5, 19

ENSEIGNEMENT DE LA RELIGION À L'ÉCOLE
En Alsace comme en Moselle, contrairement au reste de la France, le statut scolaire, hérité de l’Histoire, intègre l’enseignement de la religion dans le programme scolaire des écoles élémentaires, des collèges et les lycées. C’est également le cas dans les autres pays d’Europe.L’heure hebdomadaire de religion est d’abord un enseignement au même titre que les autres disciplines scolaires. Les enfants et les jeunes y découvrent les récits bibliques, les symboles, les rites ainsi que le patrimoine religieux local. Ils s’intéressent aux grandes questions de la vie, s’ouvrent aux valeurs portées par le christianisme. Cet enseignement laisse une large place à l’échange, à l’expression des opinions de chacun. La part faite à la connaissance des autres religions et aux autres cultures permet de casser nombre de stéréotypes et de réactions engendrées par la peur et l’ignorance.
CE COURS PARTICIPE À LA CONSTRUCTION D'UNE SOCIÉTÉ PLUS FRATERNELLE
Il est souvent, dans nos régions où se côtoient catholiques et protestants, un cours « interconfessionnel » où les intervenants, de l’une ou de l’autre confession, accueillent les élèves sans faire de distinction, tout en respectant l’origine religieuse de chacun. Au-delà même de la religion chrétienne, il est ouvert à tous les élèves. Il respecte les convictions propres à chacun et n’oblige en aucun cas les élèves à croire. Ce n’est pas une démarche de foi. Intervenants de religion dans le primaire, comme professeurs de religion dans les collèges et lycées sont proposés par les autorités religieuses, agréés par les services académiques et formés par les organismes compétents.Si l’enseignement de la religion est intégré dans le programme scolaire, il reste soumis à la liberté de choix des parents. Dans une société de plus en plus laïque et déchristianisée, il ne se maintiendra que si les parents continuent d’y adhérer largement.
Elle est, pour les enfants de notre communauté de paroisses, un complément indispensable à l’initiation chrétienne. La préparation aux sacrements en paroisse est une démarche personnelle de foi mais qui se nourrit aussi des connaissances et de la démarche acquises à l’école.
CONTACT
Merci de prendre contact via sophie ou monique notre formulaire de contact / cpstbenoit@gmail.com ou par téléphone au 03.88.94.16.31.